Inscrivez-vous à la newsletter
  • fr
    • en
    • nl

Malaga au départ de Lille

Partager cette page sur facebook Twitter cette page mail
PhotoMalaga 1PhotoMalaga 2PhotoMalaga 3PhotoMalaga 4
PhotoMalaga 1
PhotoMalaga 2
PhotoMalaga 3
PhotoMalaga 4

Profitez des vols directs Lille-Malaga proposés en formules "voyage organisé" par nos partenaires Tour-Opérateurs en consultant le programme ci-dessous.

  • Langue : L'espagnol (Castillan)
  • Décalage horaire : GMT/UTC + 1h (+ 2h en été)
  • Electricité : 220 V, 50 Hz
  • Temps de vol vers Malaga depuis Lille 2h45
  • Monnaie : Euro (EUR)
  • Indicatif téléphonique : + 34
  • Santé :

    Vous n'avez pas grand-chose à craindre en Andalousie, si ce n'est les coups de soleil, la déshydratation et autres piqûres de moustiques ou de scorpion (douloureuses, mais non mortelles). Pensez toutefois à vous procurer la carte européenne d'assurance maladie (il faut faire la demande plus de 15 jours avant la date de votre départ auprès de votre caisse d'assurance maladie).

  • Pièce d'identité / Visa :

    Les ressortissants de l'Union européenne peuvent entrer dans le pays avec leur passeport ou une carte nationale d'identité

Fascinante Andalousie !

Son sens de la couleur, de la musique et de la fête, le charme de sa splendeur passée, les jeux d'ombre et de lumière sur ses montagnes déchiquetées, ses pittoresques petits villages blancs inondés de soleil, le monde étonnant de son flamenco, ses innombrables fiestas, prétexte à des manifestations débordantes d'animation... Tous ces attraits ont toujours captivé les visiteurs. 

Empreinte de civilisation musulmane, longtemps affligée d'une pauvreté tenace, l'Andalousie est peut-être la partie la moins européenne de notre continent. Aux confins de l'Europe, cette région, dont le passé puise aux sources de l'Orient mythique, vous réserve des émotions éblouissantes.

 

A ne pas manquer

  • Malaga

Ne soyez pas effrayé par les énormes complexes hôteliers et les nombreuses tours qui sont désormais la marque de la Costa del Sol : Málaga est une ville bien espagnole, avec un port à l'atmosphère typiquement méditerranéenne. C'est la deuxième ville d'Andalousie et le centre balnéaire de la région. Avec ses boulevards bordés d'arbres et ses jardins luxuriants, elle mérite d'être explorée.

Si la périphérie de Málaga est un ensemble architectural plutôt commun, c'est au centre que l'on trouve le cœur historique et culturel de la ville. Nombreux sont les monuments qui s'égrènent le long des vieilles rues non dépourvues de charme.

Une promenade le long du boulevard d'Alameda Principal, vous mènera à l'élégant Palacio Aduana (Palais des Douanes) datant du XVIII e siècle, au récent Antiguo Correos (L'Ancien Bureau des Postes) et au néo-baroque Hôtel de ville tous deux construits au XX e. Plus ancienne, la cathédrale à la fois gothique, Renaissance et baroque fut construite sur le site d'une ancienne mosquée, surnommée La Manquita (la Manchote), en raison de la tour sud dont la construction ne fut jamais achevée.

L'Alcazaba était le palais fortifié d'un gouverneur musulman. Avec ses deux murailles parallèles et ses nombreuses tours de défense, c'est un site impressionnant que vous pourrez découvrir en parcourant les parties restaurées.

Picasso est né à Malaga et vous pourrez admirer ses œuvres dans le flambant neuf Museo

 

 

Géographie

L'Andalousie s'étend sur 550 km d'est en ouest et 90 à 250 km du nord au sud. Elle possède 460 km de côtes le long de la mer Méditerranée et 240 km le long de l'Atlantique, les deux mers se rejoignant à la hauteur du détroit de Gibraltar ; la ville de Tarifa, point le plus méridional de l'Europe continentale, n'est qu'à 15 km de l'Afrique.

L'Andalousie est divisée en huit provinces (Huelva, Sevilla, Cordoba, Jaen, Cadiz, Malaga, Granada et Almeria) et subdivisée en quatre grandes régions géographiques : la Sierra Morena, la vallée du Guadalquivir, les montagnes et la plaine côtière.

 

Climat

Il existe une différence marquée entre le climat du littoral, où les températures hivernales sont modérées en hiver et pas trop caniculaires en été, et celui de l'intérieur, parfois marqué par des hivers très rigoureux et des fournaises estivales. En juillet-août, le thermomètre peut ainsi atteindre 36°C à Séville ou Cordoue, un peu moins à Grenade ou Jaen. L'hiver, le temps est imprévisible. De décembre à février, les maxima tournent autour de 16°C sur le littoral et de 13°C à Grenade, où il gèle presque pendant la nuit. Les vents dominants provenant de l'Atlantique, l'est de l'Andalousie est plus sec que l'ouest. À Tarifa, où la Méditerranée rencontre l'Atlantique, soufflent des vents très forts.

 

Faune et Flore

L'absence relative d'industries et le caractère encore archaïque de l'agriculture ont permis à l'Andalousie de conserver un environnement relativement propre – ce qui n'empêche pas certains incidents tels que les fuites de déchets toxiques de mines qui, en 1998, ont provoqué des dégâts dans les régions voisines du Parque Nacional de Donana.

L'Andalousie compte 60% de la superficie totale des régions protégées en Espagne, soit 80 régions couvrant quelque 15 000 km² (17% de son territoire).

Sa flore est d'une richesse étonnante : 5 000 espèces de plantes, dont quelque 150 espèces endémiques, principalement dans les régions montagneuses.

Sa faune est elle aussi parmi les plus riches d'Europe : parmi les mammifères, citons entre autres le loup, le bouquetin, le lynx pardelle, diverses espèces nocturnes telles que la genette, le sanglier, le blaireau... Gibraltar est célèbre pour sa colonie de magots, ou macaques de Barbarie, les seuls singes sauvages d'Europe. Du printemps à l'automne, l'Andalousie devient un paradis pour les amateurs de papillons de jour et de nuit ; elle abrite également 13 espèces de rapaces résidentes et plusieurs autres espèces migratrices : le rare vautour noir, l'aigle impérial espagnol, l'aigle royal... Enfin, la région constitue un havre pour les oiseaux aquatiques, du fait des vastes zones humides du littoral atlantique.

 

Coutumes 

Sachez qu'ils ont, comme tous les Espagnols, une notion du temps plutôt décontractée : la tarde (après-midi) ne commence pas avant 16 ou 17h, et dure jusqu'à 21 ou 22h. Manger à l'heure espagnole atteint parfois des extrêmes dans cette région ; mieux vaut donc mettre la pendule de votre estomac à l'heure locale !

 

Langue 

Si l'espagnol – plus précisément le castillan – est parlé dans toute l'Andalousie, rares sont les Andalous qui le prononcent comme il est généralement enseigné !

Salut : Hola !

Au-revoir : Adios !

S'il vous plaît : Por favor

Merci : Gracias

De rien : De nada

Je (ne) comprends (pas) : (No) entiendo

Je voudrais un billet aller-retour : Quisiera un billete de ida y vuelta

Je veux aller à... : Quiero ir a...

Je cherche... : Estoy buscando...

Mon hôtel : mi hotel

Le château : el castillo

La cathédrale : la catedral

L'église : la iglesia

La place principale : la plaza mayor

Je voudrais le menu du jour : Quisiera el menu del dia

 

Arts 

De nombreux artistes (Zurbaran, Velázquez, Cano, Montanes, Roldan, Goya, Picasso...) ont puisé leur inspiration dans cette région.

Séville, la plus puissante des cités des débuts de l'Andalousie chrétienne, a longtemps été un grand foyer artistique, comme en témoigne le gigantesque retable de sa cathédrale, chef d'œuvre baroque.

L'Andalousie est évidemment célèbre pour son architecture musulmane. Quoique peu de grands édifices musulmans andalous aient survécu intégralement à l'ère chrétienne, ceux qui subsistent (la Mezquita de Cordoue, le palais de l'Alhambra à Grenade, le minaret de la Giralda à Séville...) figurent parmi les plus fabuleux au monde.

La littérature andalouse commence avec deux Cordouans, Sénèque et son neveu Lucain. Le XIe siècle vit une floraison d'œuvres de poésie arabe et hébraïque, tandis que le Siècle d'Or (milieu du XVIe siècle-milieu du XVIIe siècle) regroupa à Séville divers auteurs dramatiques et écrivains tels Herrera, Lope de Vega, Gongora et Cervantes. C'est à Grenade que vit aussi le jour Federico García Lorca.

On ne saurait naturellement évoquer l'Andalousie sans mentionner la musique – elle a inspiré le plus grand compositeur espagnol, Manuel de Falla (natif de Cadiz), mais aussi Albeniz et Granados – et tout spécialement le flamenco, qui imprègne tant la sensibilité andalouse que même les autres formes de musique en sont imprégnées. Ce type de chant, de musique et de danse, qui a pris forme chez les Gitans andalous à la fin du XVIIIe siècle, exprimait à l'origine la complainte déchirante et tragique des Gitans, victimes de l'exclusion et de la répression.

 

Sports 

Côté sports, vous serez gâté : l'Andalousie offre de multiples possibilités de randonnée, escalade, cyclotourisme, ski, sports nautiques, golf, équitation. Si vous préférez n'être que spectateur, vous attendent les matches de futbol, le véritable sport national, ou les corridas. Affronter un taureau de combat pour le tuer relève de tout un rituel, qui se déroule en trois temps et met en jeu l'habileté de plusieurs intervenants, notamment le torero. En Andalousie, la saison tauromachique débute le dimanche de Pâques et dure jusqu'en octobre.

 

Cuisine 

Typiquement méditerranéenne, la cuisine andalouse utilise généreusement huile d'olive, ail, oignons, tomates et poivrons. Elle se compose traditionnellement de plats paysans simples, préparés avec des produits frais – viandes, poissons, fruits de mer ; une bonne sopa de mariscos (soupe de fruits de mer) constitue quasiment un repas en soi. Vous noterez la grande variété des cuisines locales, reflet de la diversité géographique de la région : jambons fumés de montagne à Grenade, chocos (petites seiches) et viandes fumées de Huelva, plats de gibier aux pommes de terre à Jaen, boquerones (anchois). Le petit déjeuner andalou (comme ailleurs en Espagne) typique se compose d'une tostada (tranche de pain toastée) recouverte de... à peu près n'importe quoi : d'huile d'olive et d'ail ; de manteca (saindoux), parfois colorée de rouge par le paprika ; de sobrasada (sorte de chorizo) ; ou encore de tomate écrasée.

Séville, tout particulièrement, est l'endroit idéal pour tapear – ce qui consiste à faire la tournée des bars pour goûter les célèbres tapas , ces amuse-gueules servis dans des soucoupes qui font partie intégrante de l'art de vivre espagnol. Goûtez donc les spécialités andalouses de tapas, tout particulièrement les abats : sesos (cervelle),callos (tripes), rinones(rognons), voire criadillas (testicules de taureau ou d'agneau)... et, si besoin est, faites passer avec de la sangria, ce punch rafraîchissant au vin et aux fruits !

On prend son petit déjeuner dans un bar, sur le chemin du travail, aux mêmes horaires qu'ailleurs ; en revanche, le déjeuner, principal repas de la journée, se prend généralement entre 14 et 16h ; enfin, commencer son dîner avant 21h30 relève de l'hérésie.

Fiestas locales offrant l'occasion aux Andalous de donner libre cours à leur passion pour la couleur, le bruit, la foule, la reconstitution historique, les tenues élégantes et la fête. À tout moment, un festival a lieu en Andalousie. Nous ne pouvons donc qu'en mentionner quelques-uns :

  • Au printemps : le carnaval (le plus fou est celui de Cadiz), la Semana Santa (semaine sainte), la Foire d'avril à Séville, le festival (musique et danse) de Jerez.
  • En été : la foire du cheval à Jerez de la Frontera ; la Romeria del Rocio, à El Rocio, dans la province de Huelva (joyeux pèlerinage rassemblant jusqu'à un million de personnes !) ;la feria de Malaga, la plus importante de l'été, se tient en août pendant 9 jours.
  • En automne : la biennale du flamenco dans la province de Séville ; les Fiestas de Otono, fêtes des vendanges à Jerez de la Frontera.

Nouvel An (1er janvier), Vendredi Saint, Fête du travail (1er mai), Assomption, Fête nationale (12 octobre), Toussaint (1 er novembre), Jour de la Constitution (6 décembre), Immaculée Conception (8 décembre), Noël (25 décembre) ; Les jours fériés propres à l'Andalousie sont le jour des roi (6 janvier), la fête de l'Andalousie (28 février) et le Jeudi saint (à Pâques).

Office du Tourisme d’Espagne

www.spain.info/fr

 

Patronat de Tourisme de la Costa del Sol

fr.visitcostadelsol.com

 

Aéroport de Malga

www.aena-aeropuertos.es/csee/Satellite/Aeropuerto-Malaga/

 

Ambassade à l'étranger

Calle Salustiano Olózaga 9, 28001 Madrid

tél. +34 (91) 423 89 00

www.ambafrance-es.org

 

Consulat à l'étranger

Plaza de Santa Cruz 1, 41004 Séville

tél. +34 (95) 429 32 00

www.ambafrance-es.org

 

Ambassade en France

22, avenue Marceau 75381 Paris cedex 08

tél. +33 (0)1 44 43 18 00

http://www.mae.es/embajadas/paris

© 2013 Lonely Planet Publications. Tous droits réservés.

Programme des vols Lille Malaga

Compagnie Période Lu Ma Me Je Ve Sa Di Réserver
Logo TUI FranceDu 11/04/2017 au 25/04/2017Vol vacancesRéserver
Logo AquatourDu 13/04/2017 au 12/10/2017Vol vacancesRéserver
Logo Jet ToursDu 13/04/2017 au 12/10/2017Vol vacancesRéserver
Logo Look VoyagesDu 13/04/2017 au 12/10/2017Vol vacancesRéserver
Logo TUI FranceDu 30/04/2017 au 29/10/2017Vol vacancesRéserver
Logo TUI FranceDu 08/06/2017 au 05/10/2017Vol vacancesRéserver

Vols vacances

Formules Voyage organisé

Vols réguliers

Billets d’avion et vols + hôtel


Lille > Lyon
Trouvé il y a 1 jour(s)
Hop !
Départ le 13/05/2017
Retour le 16/05/2017
Aller/Retour à partir de*
93€
Lille > Bastia
Trouvé il y a 1 jour(s)
Volotea
Départ le 14/05/2017
Retour le 17/05/2017
Aller/Retour à partir de*
94€
Lille > Ajaccio
Trouvé il y a 5 jour(s)
Volotea
Départ le 30/04/2017
Retour le 03/05/2017
Aller/Retour à partir de*
112€
Lille > Nice
Trouvé il y a 7 jour(s)
Easyjet
Départ le 03/05/2017
Retour le 17/05/2017
Aller/Retour à partir de*
79€
Lille > Strasbourg
Trouvé il y a 2 jour(s)
Hop !
Départ le 11/05/2017
Retour le 15/05/2017
Aller/Retour à partir de*
127€
* Prix constaté sur internet, à partir de, sous réserve de disponibilités. Des frais supplémentaires peuvent s'appliquer, notamment selon votre mode de paiement. Ces offres sont celles constatées auprès des compagnies aériennes au départ de l’aéroport de Lille au cours des derniers jours

Afficher toutes les meilleures offres