Inscrivez-vous à la newsletter
  • fr
    • en
    • nl

Barcelone au départ de Lille

Partager cette page sur facebook Twitter cette page mail
PhotoBarcelone 1PhotoBarcelone 2PhotoBarcelone 3PhotoBarcelone 4
PhotoBarcelone 1
PhotoBarcelone 2
PhotoBarcelone 3
PhotoBarcelone 4

Profitez des vols directs Lille-Barcelone avec la compagnie low cost Vueling et réservez vos billets pas chers vers Barcelone en consultant le programme ci-dessous.
Vous pouvez également trouver des formules "voyage organisé" avec nos partenaires Tour-Opérateurs.

  • Langue : Espagnol, Catalan et Castillan
  • Décalage horaire : Pas de décalage avec la France, GMT + 1h (+ 2h en été)
  • Electricité : 220 V, 50 Hz.
  • Temps de vol vers Barcelone depuis Lille 1h45
  • Monnaie : Euro (EUR)
  • Indicatif téléphonique : 34, suivi du 93
  • Santé :

    Il n'y a pas de vaccinations obligatoires pour aller en Espagne mais il est recommandé de se munir de la carte européenne d’assurance maladie au moins 15 jours avant le départ.

  • Pièce d'identité / Visa :

    Les citoyens des États membres de l'Union européenne n'ont pas besoin de visa pour entrer en Espagne. Ils doivent cependant être en possession d'une carte d'identité ou d'un passeport en cours de validité

Architecture fantaisiste, plages, parcs et bars à tapas... Capitale économique et culturelle du nord de l'Espagne, Barcelone, se vit de jour comme de nuit, avec l'accent catalan s'il vous plaît !

Si Barcelone était à vendre, sa situation géographique à elle seule lui vaudrait une fortune : elle est toute proche de la France, des Pyrénées, de la mer, des églises et monastères romans ou gothiques, de la région viticole de Penedès et des splendeurs de la Costa Brava, de la cité romaine de Tarragona et de la cité médiévale de Girona... Véritable métropole européenne, la capitale catalane est l'une des plus dynamiques et passionnantes du littoral méditerranéen. Terre d'élection de très nombreux artistes (Picasso, Miró, Dalí et bien sûr Gaudí), ville des Jeux Olympiques de 1992, haut-lieu de la gastronomie et de la fête, Barcelone vous offre mille et un délices.

 

A ne pas manquer

 

  • Barri Gòtic :

Vous trouverez forcément votre bonheur à Barcelone ! Les sites touristiques sont très variés et peuvent répondre à tous les goûts.

Les plus pressés pourront faire le tour de la ville en 24, 48 ou 72h.

Cela dit, pour bien découvrir et apprécier la ville, comptez une bonne semaine et beaucoup d'énergie. Les sites intéressants étant dispersés aux quatre coins, nous vous conseillons d'emprunter les transports en commun.

Le Barri Gòtic (quartier gothique), dédale de rues étroites et de placettes insoupçonnables, est le cœur du vieux Barcelone. La majorité des édifices y ont été construits avant le XVe siècle.

Une promenade dans le labyrinthe médiéval de la Ciutat Vella (vieille ville) vous fera découvrir des itinéraires tortueux. Ceux-ci vous mèneront à la Plaça de Sant Jaume, centre de la vie civique de Barcelone, encadrée par le Palau de la Generalitat et l'Ajuntament, sièges respectifs du gouvernement régional et de la municipalité, à l'ancien quartier juif de la Barcelone médiévale, à la Plaça de Sant Josep Oriol, où se trouvent l'église gothique Santa Maria del Pi et le Palau de Fiveller (1571), ainsi qu'à la magnifique Catedral, bordée de ruelles anciennes où se produisent des musiciens ambulants jouant des airs classiques ou du folklore catalan. Vous découvrirez aux alentours une foule de palau (palais) et musées.

 

  • La Rambla :

La Rambla, la rue la plus célèbre d'Espagne, qui n'est autre qu'un vaste boulevard piétonnier bordé d'arbres, est le lieu idéal pour se plonger au cœur de l'atmosphère barcelonaise. On y trouve une multitude de cafés, de restaurants, de stands à journaux, de musiciens ambulants, d'artistes de rues... Elle doit son nom ("raml" en arabe) à un cours d'eau qui coulait jadis à cet endroit. Sur ce vaste espace situé hors les murs jusqu'au XIVe siècle se sont élevés des monastères, puis les demeures des riches Barcelonais du XVIe siècle jusqu'au début du XIXe siècle.

On la subdivise couramment en cinq sections, d'où l'utilisation courante du terme de Ramblas : la Rambla de Canaletes, la Rambla del Estudis, qui abrite un marché aux oiseaux, la Rambla de Sant Josep, royaume des fleuristes, la Rambla des Caputxins, non loin de laquelle s'étend la Plaça Reial, vaste place piétonne entourée de façades néoclassiques, et la Rambla de Santa Monica, qui s'élargit à l'approche du monument de Christophe Colomb, lequel surplombe le Port Vell. À l'ouest du Monument a Colom se dressent les Reials Drassanes (arsenaux royaux), qui abritent aujourd'hui le Museu Maritim, formidable hommage aux navigateurs qui ont forgé une bonne part de l'Histoire de la cité.

La ville abrite tous les types d'hébergement : campings, dont un à proximité de l'aéroport, auberges de jeunesse, pensiones nichées au fond des ruelles, hostales modestes mais de bonne qualité, hôtels avec cachet (fanés ou pimpants), cinq-étoiles pleins de charme ou de type international... Vous dénicherez donc sans aucun problème un logement dans votre gamme de prix, à condition de vous armer de patience et d'éviter, si possible, la haute saison : la Setmana Santa, juillet-août, Noël et le Nouvel An.

 

  • L'Eixample :

Vous ne pourrez manquer non plus le quartier de l'Eixample, à 1 km environ de la Plaça de Catalunya, car il est le haut lieu de l'architecture moderniste : c'est là que vous verrez la grande cathédrale de la Sagrada Familia, lieu magique auquel Antonio Gaudí a consacré les dernières années de sa vie, allant même jusqu'à en construire une partie de ses propres mains. Le Museu Gaudí, qui la jouxte, renferme d'intéressants documents sur sa vie et son œuvre. À voir également : la Manzana de la Discordia ("pomme de discorde"), pâté de maisons où cohabitent trois demeures remaniées entre 1898 et 1906, de manière totalement dissemblable, par les trois têtes d'affiche de l'architecture moderniste, la Fundacio Antoni Tapies, bâtiment moderniste de la première veine, l'immeuble de la Pedrera, également réalisé par Gaudí.

Pour flâner dans un quartier branché, dirigez-vous vers Gràcia, au nord de l'Eixample, village très marqué par les idées républicaines et libérales devenu en 1897 un faubourg de Barcelone. Son intérêt réside dans ses rues étroites, ses placettes, bars et restaurants. C'est au nord de Gracia, à environ 4 km de la Plaça de Catalunya, que vous trouverez le parc Güell, lieu étrange et enchanteur où Gaudi a rendu l'artificiel plus naturel que la nature elle-même.

 

  • La Ribera :

Vous trouverez dans le quartier de la Ribera des ruelles pittoresques, comme la Carrer de Montcada, grand-rue médiévale bordée de grandes demeures, et quelques monuments phares : la Palau de la Musica Catalana, une salle de concert qui est l'un des centres de l'architecture moderniste et une sorte de temple de la Renaixença catalane, le Museu Picasso, le plus réputé des musées de Barcelone, le Museu Barbier-Mueller d'art précolombien le musée du Textile et du Costume.

 

Géographie

Située à une centaine de kilomètres de la frontière française et sur la même latitude que Rome, Barcelone s'étend du sud-ouest au nord-est le long de la côte catalane. Le relief se distingue par deux éminences : le mont Taber, cœur de la cité romaine (15 m) et la colline de Montjuïc (173 m). Barcelone a petit à petit englobé les villages alentour : Badalona, au nord-est, et l'Hospitalet, au sud-ouest, constituent ses limites municipales.

 

Climat

Méditerranéen, le climat de Barcelone se définit par des hivers frais et des étés chauds. Juillet est le mois le plus torride (jusqu'à 37°C). La mer garantit humidité et brise marine.

Si, en hiver, le thermomètre peut descendre jusqu'à 6 ou 7°C, le mois de janvier peut être agréablement ensoleillé. En règle générale, l'automne est marqué par de fortes précipitations, avec de fréquents orages en septembre et octobre.

 

Langue 

Si personne ne vous en voudra de ne parler qu'espagnol, ou plus précisément castillan, vous marquerez des points en tentant de parler catalan.

castillan / catalan merci : gracias / gràcies au revoir : adios! / adéu! s'il vous plaît : por favor je vous en prie : de nada / de res pardon : perdon, perdone / ho sento excusez-moi : lo siento, disculpeme / perdoni je cherche une banque : estoy buscando un banco / estic buscant un banc je voudrais un billet : quisiera un billete / voldria un bitllet parlez-vous français ? : habla francés? / parla francès? je (ne) comprends (pas) : (no) entiendo / (no) ho entenc une chambre double : una habitacion doble / una habitacio doble petit déjeuner : desayuno / esmorzar déjeuner : almuerzo / dinar dîner : cena / sopar

 

Arts 

Dans le domaine pictural, les modernistes, très proches des avant-gardistes parisiens, apparaissent à la fin du XIXe siècle (Ramon Casas, Santiago Rusiñol sont de grandes figures de la bohème catalane du tournant du XXe siècle). Vers 1910, un nouveau mouvement, plus conservateur, prend la relève : le noucentisme, désireux de promouvoir la culture catalane.

C'est à Barcelone que Pablo Picasso reçut sa formation et la majeure partie de ses influences artistiques jusqu'à son installation à Paris en 1904. Juan Miró est pour sa part un enfant du Barri Gòtic ; il passa un tiers de sa vie dans sa ville natale, qui lui inspira sa série tourmentée de lithographies intitulée Barcelona, où il pressent la guerre civile.

S'il n'est pas pour sa part Barcelonais, Salvador Dalí est né tout près, à Figueres, en Catalogne, où il a laissé son plus majestueux héritage artistique, le Teatre-Museu.

Si le nom de Gaudí vient immédiatement à l'esprit, la Barcelone médiévale reste étonnamment vivante, et plus particulièrement la ville gothique, construite sur les monuments romans. De cet héritage gothique, les modernistas de la fin du XIXe siècle ont tiré les leçons, tant dans leurs conceptions architecturales que dans les techniques de construction.

 

Sports 

Si votre souhait est d'assister à une corrida, sachez que la tauromachie est interdite en Catalogne depuis 2010.

Dans un tout autre genre, on peut voir des casteller (châteaux humains) ; la pyramide humaine est considérée en Catalogne comme un sport à part entière dont le nombre d'adeptes ne cesse de croître. Généralement, trois équipes se mesurent sur une grande place.

L'aéroport de Barcelone est situé à El Prat de Llobregat, à 14 km au sud-ouest du centre.

De là, vous pouvez vous rendre en ville en train, bus (navette A1 Aerobus), taxi, etc.

 

Cuisine 

Si on trouve à Barcelone les plats espagnols classiques, la Catalogne a la réputation de faire la meilleure cuisine d'Espagne. Fille de la terre et de la mer, elle mêle fruits de mer, poissons, volailles, gibiers, légumes frais, fruits, etc. de façon imaginative. Son âme tient pour beaucoup dans les sauces qui accompagnent viandes et poissons. Nul doute que vous aurez à cœur de goûter quelques plats catalans typiques tels que le coca, gâteau compact, l'escudella i carn d'olla, pot-au-feu de Noël composé d'une soupe, parfois avec des boulettes de viande, le fuet, petite saucisse sèche, ou encore le casse-croûte catalan, le pa amb tomàquet, une tranche de pain frottée d'ail et de tomate puis arrosée d'huile d'olive et saupoudrée de sel.

Des pichets de sangria sont souvent posés sur les tables des restaurants – délicieusement fraîche, facile à boire et... traître.

On prend son petit déjeuner dans un bar, sur le chemin du travail, aux mêmes horaires qu'ailleurs ; en revanche, le déjeuner, principal repas de la journée, se prend généralement entre 14 et 16h ; enfin, commencer son dîner avant 21h30 relève de l'hérésie.

  • Semaine sainte (Setmana Santa) : elle n'est pas célébrée avec la même pompe que dans le sud de l'Espagne, mais vous verrez tout de même, le Vendredi saint, une procession partant de l'Església de sant Agusti. Les membres des différentes fraternités religieuses, vêtus de robes de cérémonie et coiffés de cagoules au sommet conique, accompagnent l'immense image de la Vierge placée au cœur de la procession (qui remonte ensuite la Rambla et se déploie Plaça de Catalunya). Les pénitentes, pieds nus et habillées de noir, traînent de lourdes croix sur leur dos et des chaînes aux pieds.
  • Le Día de Sant Joan (24 juin) est le jour anniversaire du roi Juan Carlos. La nuit qui précède, les Barcelonais descendent dans la rue et célèbrent la berbena de sant Joan, avec des boissons, des danses et des feux d'artifice. Tous les quartiers s'embrasent, aussi appelle-t-on cette nuit la Nit del Foc (nuit du Feu).
  • Festival de musique électronique d'ampleur internationale : le Festival Sónar a lieu tous les ans, vers la fin-juin
  • Les Festes de la Mercè (une semaine de folie débutant le 24 septembre) sont la grande fête de la ville, commémorant Nostra Senyora de la Mercè, élevée au rang de coprotectrice de la cité après avoir à elle seule repoussé une invasion de sauterelles en 1637. De multiples événements sont organisés à cette occasion : course de natation dans le port, course de fond pour amateurs, parades de géants, sardanes (danse en cercle), concerts gratuits... Au cours de l'immense correfoc (course au feu), la foule lance des flammes sur les démons qui ont été libérés de la Porta de l'Infern, située devant la Catedral. Attention, danger, bruit et chaleur !
  • En février-mars a lieu le carnaval : pendant une dizaine de jours s'enchaînent défilés costumés et festivités dans de nombreux endroits de la ville. Comme partout en Espagne, l'Enterrament de la Sardina clôt les festivités, le plus souvent à Montjuïc. Ainsi célèbre-t-on la fin de l'hiver. 
  • Vers le 15 août a lieu la Festa Major de Gràcia, une très grande fête de quartier. Les habitants décorent leurs rues selon un thème défini et la rue la plus imaginative est récompensée. Toutes les places sont investies par des orchestres, les boissons coulent à flot.
  •  Nouvel An (1er janvier), Epiphanie (6 janvier), Vendredi Saint, lundi de Pâques, Fête du travail (1er mai), Dilluns de Pasqua Grande (lundi de Pentecôte), Saint-Jean-Baptiste (24 juin), Assomption, Fête nationale catalane (11 septembre), Fête nationale espagnole (12 octobre), Festes de la Mercè (24 septembre), Toussaint, Jour de la Constitution (6 décembre), Immaculée Conception (8 décembre), Noël (25 décembre), Saint-Etienne (26 décembre)

Office du Tourisme d’Espagne

www.spain.info.fr

 

Office de Tourisme de Barcelone

www.barcelonaturisme.com

 

Aéroport de Barcelone

http://www.aena-aeropuertos.es/csee/Satellite/Aeropuerto-Barcelona/en/Barcelona-El-Prat.html

 

Ambassade à l'étranger

Calle Salustiano Olózaga 9, 28001 Madrid

Tél. +34 (91) 423 89 00

www.ambafrance-es.org

 

Consulat à l'étranger :

Ronda Universitat 22 Bis, 4°, 08007 Barcelona

Tél. +34 (93) 270 30 00

www.consulfrance-barcelone.org

© 2013 Lonely Planet Publications. Tous droits réservés.

Programme des vols Lille Barcelone

Compagnie Période Lu Ma Me Je Ve Sa Di Réserver
Logo VuelingDu 07/04/2017 au 27/10/2017Vol régulierVol régulierRéserver

Vols vacances

Formules Voyage organisé

Vols réguliers

Billets d’avion et vols + hôtel


Lille > Strasbourg
Trouvé il y a 19 jour(s)
Hop !
Départ le 29/05/2017
Retour le 13/06/2017
Aller/Retour à partir de*
127€
Lille > Bastia
Trouvé il y a 16 jour(s)
Volotea
Départ le 01/06/2017
Retour le 15/06/2017
Aller/Retour à partir de*
108€
Lille > Ajaccio
Trouvé il y a 14 jour(s)
Volotea
Départ le 06/06/2017
Retour le 13/06/2017
Aller/Retour à partir de*
114€
Lille > Calvi
Trouvé il y a 13 jour(s)
Air France
Départ le 04/06/2017
Retour le 11/06/2017
Aller/Retour à partir de*
231€
Lille > Lyon
Trouvé il y a 21 jour(s)
Hop !
Départ le 31/05/2017
Retour le 07/06/2017
Aller/Retour à partir de*
95€
* Prix constaté sur internet, à partir de, sous réserve de disponibilités. Des frais supplémentaires peuvent s'appliquer, notamment selon votre mode de paiement. Ces offres sont celles constatées auprès des compagnies aériennes au départ de l’aéroport de Lille au cours des derniers jours

Afficher toutes les meilleures offres