Inscrivez-vous à la newsletter
  • fr
    • en

Strasbourg au départ de Lille

Partager cette page sur facebook Twitter cette page mail
PhotoStrasbourg 1PhotoStrasbourg 2PhotoStrasbourg 3PhotoStrasbourg 4
PhotoStrasbourg 1
PhotoStrasbourg 2
PhotoStrasbourg 3
PhotoStrasbourg 4
Profitez des vols directs Lille-Strasbourg avec la compagnie HOP! Air France ; réservez vos billets d'avion vers Strasbourg en consultant le programme ci-dessous.
  • Langue : Français
  • Décalage horaire : Pas de décalage avec la France, GMT + 1 heure (+ 2 heures en été)
  • Temps de vol vers Strasbourg depuis Lille 0h55
  • Monnaie : Euro (EUR)
  • Pièce d'identité / Visa :

    Carte d’identité (ou passeport)

À ne pas manquer

  • La cathédrale Notre-Dame :

Chef-d'œuvre de l'architecture médiévale, la cathédrale Notre-Dame, l'emblème de Strasbourg, s'élève au cœur d'un quartier historique, qui rappelle l'héritage médiéval de la ville. Sa construction a duré trois siècles et a commencé à la fin du XIIe siècle. La flèche, visible de très loin, culmine à 142 m. Construite en grès des Vosges, elle se distingue des autres cathédrales françaises par sa couleur rose si caractéristique. Elle abrite l'horloge astronomique, toujours en activité, héritage de la Réforme.

Tous les jours à la même heure, ses automates se mettent en branle. Sur la place de la Cathédrale, impossible de manquer la maison Kammerzell, une magnifique demeure. Ce joyau de la sculpture sur bois des XVe et XVIe siècles fait coexister des sujets religieux et profanes. À l'entrée de la rue Mercière, la pharmacie du Cerf passe pour la plus ancienne de France (XIIIe siècle).  

Plus à l'ouest, la rue du Bain-aux-Plantes est flanquée de superbes demeures Renaissance à colombages, dotées d'encorbellements, de galeries et de pignons. Il s'agit d'anciennes maisons de tanneurs.

 

  • La Petite France :

Surnommé "la Venise de l'est", c'est le quartier le plus pittoresque, éminemment touristique, de Strasbourg. Au bord de l'Ill, il correspond à l'ancien secteur des tanneurs, des pêcheurs et des meuniers. Il se compose d'un treillis de venelles, de canaux, d'écluses et de maisons à colombages, dont il faut percevoir la poésie en musardant le nez au vent. À l'entrée de la Petite France, les ponts couverts datent de 1200. Vestiges des anciennes fortifications, ils se composent d'une enfilade de trois ponts terminés par autant de tours qui enjambent les bras de l'Ill. Des bateaux-mouches proposent d'intéressantes balades d'environ 1h sur le fleuve, de la Petite France, à hauteur du barrage Vauban, jusqu'au palais de l'Europe. L'embarcadère se situe à hauteur du palais Rohan.  

 

  • Palais Rohan :

L'ancien palais des évêques de Strasbourg a été construit de 1731 à 1742. Animée par un corps central composé de quatre colonnes, sa façade est d'une rigoureuse symétrie. Il abrite aujourd'hui trois musées. Installé au rez-de-chaussée, le musée des Arts décoratifs est consacré en grande partie au mobilier alsacien, à la céramique, à l'orfèvrerie, à la sculpture, à la peinture, à l'horlogerie et à la ferronnerie. L'ensemble couvre la période allant de la fin du XVIIe siècle au milieu du XIXe siècle. Au premier étage, le Musée des Beaux-Arts rassemble une riche collection de peintures des écoles italienne, française, espagnole, flamande et hollandaise, du XIVe siècle à 1870. On y admirera, entre autres, les œuvres de Giotto, Lorrain, Watteau, Courbet, Botticelli, Raphaël, Rubens, Canaletto, Corot. Toujours dans le palais Rohan, le Musée archéologique est l'un des plus renommés de France, eu égard à la richesse de ses collections. On y trouve des éléments d'archéologie régionale ainsi qu'une remarquable section romaine.  

 

  • Musée de l'Œuvre de Notre-Dame :

Installé dans une demeure datant principalement des XIVe et XVIe siècles, ce musée présente un collection exceptionnelle de statues, gravures, bijoux et autres œuvres d'art alsaciennes du Moyen Âge et de la Renaissance, dont un grand nombre proviennent de la cathédrale. On remarquera notamment la Tête du Christ, considéré comme le premier vitrail figuratif du monde, qui date du XIe siècle.  

 

  • Musée d'Art Moderne et Contemporain :

Construit en 1998 en bordure de l'Ill, selon les plans de l'architecte Adrien Fainsilber, ce majestueux bâtiment de verre et de granit rose propose un panorama exhaustif de l'art moderne et contemporain à travers l'œuvre de grands artistes européens. Le parcours suit une trame chronologique, de 1870 à nos jours, des impressionnistes aux installations d'artistes contemporains vivant à Strasbourg. On visitera avec attention les salles consacrées à Hans Arp (1887-1966), artiste strasbourgeois, qui fut proche des constructivistes avant d'adopter les méthodes surréalistes.

 

  • Musée Alsacien :

Ce musée d'art populaire, installé dans d'anciennes demeures strasbourgeoises du XVIIe siècle, présente les témoins de la vie alsacienne traditionnelle : mobilier peint, céramique populaire, jouets, costumes, imagerie religieuse et profane, reconstitutions d'intérieurs caractéristiques des différentes régions d'Alsace.

 

Activités

Strasbourg déborde d'activités associant balades, découverte de sites historiques, visites de musées, de jardins et de parcs comme celui de l'Orangerie qui comprend un lac, un zoo et un élevage de cigognes. Les berges de l'Ill ont été aménagées pour aller à la rencontre de quelques-uns des principaux monuments de la cité ainsi que du quartier de la Petite France. L'intégralité du centre-ville, délimité par les deux bras de la rivière que l'on peut parcourir toute l'année en bateau-mouche, est d'ailleurs classée patrimoine mondial de l'Unesco. Du Théâtre National de Strasbourg aux nombreux cabarets, en passant par les salles de concert, sans oublier les winstub (tavernes) dont la ville regorge, la vie nocturne et culturelle est particulièrement vivante et dense.

 

Coutumes 

L'Alsace est marquée par une identité régionale très forte à laquelle Strasbourg ne déroge pas. Celle-ci s'exprime d'abord par la langue, qui n'est ni de l'allemand, ni du patois mais provient d'un groupe linguistique alémanique, qui est également pratiquée dans le pays de Bade et en Suisse allemande. Transmis de génération en génération, par-delà les rivalités franco-germaniques, ce dialecte est encore très présent et témoigne, ainsi que les nombreuses fêtes populaires en costume (comme les messti-fêtes familiales et foires de village), d'une volonté de pérennisation des coutumes ancestrales. Intimement liée aux fêtes et kermesses, la gastronomie ne se limite pas à quelques spécialités, mais couvre un large éventail de plats, fromages, desserts, bières et vins réputés dans le monde entier. À noter que seuls les vins d'Alsace tirent leurs noms de leurs cépages.

La plus vieille coutume strasbourgeoise, et certainement la plus populaire, demeure le Marché de Noël, dont les origines remontent au Moyen Âge. C'est autour du sapin, une tradition originaire d'Alsace, qu'artisanat, spécialités culinaires et animations diverses se sont développées, faisant de Strasbourg la capitale de Noël.

 

Arts 

Parcours de villégiature bordé par l'Ill, la Petite France est l'ancien quartier des pêcheurs, tanneurs et meuniers. Ses maisons à colombages datant des XVIe et XVIIe siècles comprennent de vastes cours et des toits pentus aux greniers ouverts. La plus belle demeure est sans doute la Maison Kammerzell qui passa entre les mains de riches marchands.

Parmi les nombreux musées de la ville, le Palais Rohan abrite à la fois le Musée des Arts Décoratifs (céramique, mobilier, sculpture, peinture, horlogerie, ferronnerie ou orfèvrerie du XVIIe au XIXe siècle), le Musée des Beaux-Arts (peinture italienne, française, espagnole, flamande et hollandaise, allant du XIVe au XIXe siècle) et le Musée Archéologique, l'un des plus importants de France, retraçant l'histoire de l'Alsace de 600 000 av. J.C. à 800 après J.C.

 

Le Musée Alsacien est, lui, dédié à l'art populaire (mobilier peint, costumes, céramique, jouets, imagerie religieuse et profane). À ne pas manquer enfin, le Musée d'Art Moderne et Contemporain qui offre, en regard aux courants picturaux du XXe siècle, des ouvertures sur les arts graphiques, le design, l'actualité et les découvertes de jeunes artistes.

Strasbourg est également une ville très dynamique sur le plan musical : siège de l'Orchestre Philharmonique de Strasbourg et de l'Opéra National du Rhin, elle accueille plusieurs festivals allant de la musique contemporaine (Musica) au classique, en passant par le jazz. Dans un autre registre, c'est à Strasbourg que Rouget de Lisle du bataillon "Les enfants de la Patrie", composa le Chant de guerre pour l'armée du Rhin : La Marseillaise.

 

Architecture 

"Prodige du gigantesque et du délicat" selon les termes de Victor Hugo, la cathédrale Notre-Dame de Strasbourg est un chef d'œuvre d'art gothique dont la construction nécessita plus de 250 ans. Haute de 142 m, elle fut jusqu'au XIXe siècle l'édifice le plus élevé de la chrétienté : depuis sa plate-forme, on peut contempler les toits de Strasbourg, et par beau temps, jusqu'aux Vosges et à la Forêt Noire. Elle se distingue par sa façade en grès rose richement ornementée, sa nef inspirée de celle de Saint-Denis, et son horloge astronomique qui nécessita l'étroite collaboration d'artistes, de mathématiciens et de techniciens.

Elle intègre par ailleurs des automates représentant les différents âges de la vie passant devant la Mort, qui s'animent tous les jours à 12h30.

 

Gastronomie 

Strasbourg est incontestablement un haut lieu gastronomique, nanti d'excellents restaurants. À base de produits du terroir, la cuisine alsacienne fait la part belle à la charcuterie, souvent employée en potée. La choucroute est le plat typiquement alsacien. Autres grands classiques du répertoire culinaire local : le baeckeoffe, à base de porc, de mouton, de bœuf et de pommes de terres servis dans une terrine, et la tarte flambée, à base de crème, de lardons et d'oignons.

Quant aux pâtisseries, on goûtera les tartes, le célèbre gâteau kougelhopf, les brioches et diverses sortes de pain, dont les bretzelle – et les stollen, pâtisseries typiquement alsaciennes.  

Les vins bénéficient également d'une excellente renommée, ainsi que les spiritueux (kirsch).

Les gastronomes ne manqueront pas la route des vins et ses célèbres foires qui pendant les vendanges permettent de déguster les produits du terroir.

Symbole à part entière de l'art de vivre strasbourgeois, le winstub, littéralement "pièce à vin", désigne, à l'origine, une pièce dans laquelle un exploitant viticole recevait le public et écoulait le surplus de sa production. Aujourd'hui, il s'agit de la version typiquement strasbourgeoise du bistrot. Autour d'un bon vin local, on y consomme des plats locaux, tels le baeckeoffe, des galettes de pomme de terre, voire une choucroute. Les clients s'installent autour de tables en bois recouvertes de nappes à carreaux rouges et blancs. L'ambiance est intime et conviviale. L'Alsace est aussi une région brassicole et vous trouverez de multiples marques de bière dans les bierstubs, des mini-brasseries où la bière est à l'honneur.

Strasbourg est, plus que toute autre ville en France, associée à la musique instrumentale.

  • En juin a lieu le Festival international de musique, de grande renommée.
  •  À l'automne, de la mi-septembre à début octobre, le Festival Musica rassemble les mélomanes passionnés par les musiques contemporaines. On peut y entendre aussi bien des créations que des rétrospectives d'œuvres du XXe siècle. Les concerts ont lieu en divers endroits de la ville.
  • Le festival Jazzdor, à la fin du mois de novembre, fait la part belle au jazz mais s'ouvre aussi à d'autres sonorités, dont celles d'Afrique ou d'Asie centrale.
  • Enfin incontournable et devenu très touristique, le Marché de Noël (Christkindelsmärik en alsacien) s'installe du premier samedi de l'Avent jusqu'à fin décembre, place de Broglie et place de la Cathédrale. Il existe depuis plus de cinq siècles. C'est une débauche de guirlandes, de lumières, d'animations diverses, de crèches. On vient s'y goberger de pain d'épices, de saucisses en tout genre, de diverses pâtisseries et boire un vin chaud.

Office du Tourisme de Strasbourg

+33 (0)3 88 52 28 28

www.strasbourg.fr

 

Aéroport de Strasbourg

+33 (0) 03 88 64 67 67

www.strasbourg.aeroport.fr

© 2013 Lonely Planet Publications. Tous droits réservés.

Programme des vols Lille Strasbourg

Compagnie Période Lu Ma Me Je Ve Sa Di Réserver
Logo HopDu 23/03/2017 au 24/03/2018Vol régulierVol régulierVol régulierVol régulierVol régulierRéserver

Vols vacances

Formules Voyage organisé

Vols réguliers

Billets d’avion et vols + hôtel


Lille > Nice
Trouvé il y a 8.9583333333333 jour(s)
Easyjet
Départ le 29/03/2017
Retour le 02/04/2017
Aller/Retour à partir de*
71€
Lille > Nice
Trouvé il y a 7.9583333333333 jour(s)
Easyjet
Départ le 29/03/2017
Retour le 04/04/2017
Aller/Retour à partir de*
71€
Lille > Ajaccio
Trouvé il y a 8.9583333333333 jour(s)
Volotea
Départ le 15/04/2017
Retour le 22/04/2017
Aller/Retour à partir de*
127€
Lille > Ajaccio
Trouvé il y a 7.9583333333333 jour(s)
Volotea
Départ le 01/04/2017
Retour le 08/04/2017
Aller/Retour à partir de*
138€
Lille > Nice
Trouvé il y a 6.9583333333333 jour(s)
Easyjet
Départ le 28/03/2017
Retour le 04/04/2017
Aller/Retour à partir de*
66€
* Prix constaté sur internet, à partir de, sous réserve de disponibilités. Des frais supplémentaires peuvent s'appliquer, notamment selon votre mode de paiement. Ces offres sont celles constatées auprès des compagnies aériennes au départ de l’aéroport de Lille au cours des derniers jours

Afficher toutes les meilleures offres