• fr
    • en

Métiers

Les missions de la Société de Gestion de l’Aéroport de la Région de Lille regroupent:

L'Exploitation

Le Développement commercial

La Gestion technique / Maintenance

La Sécurité

La Sûreté                                             

 

L'EXPLOITATION        

Le service Exploitation est en charge de trois types de missions :

  • Informer les différents intervenants sur la plate-forme et les passagers
  • Exploiter les installations et les ressources de l'Aéroport de Lille
  • Assister les compagnies dans le traitement de leurs passagers

Le service Exploitation traite les informations reçues des différents partenaires (compagnies aériennes, services de l’Etat, assistant aéroportuaire, …), les diffuse et s'en sert pour mettre en action les différents services de l'Aéroport.

 

  • Les missions relatives à l'information : 

L'information est à la base du métier d'exploitant d'aéroport. Le service Exploitation utilise les informations de vol en provenance des compagnies et des autres aéroports pour dimensionner les moyens suffisants pour traiter les passagers : banques d'enregistrement, salles d'embarquement, bus-piste, passerelles…

Il partage toutes ces informations avec tous les prestataires et partenaires concernés (assistant aéroportuaire, services Inspection Filtrage, services de l'Etat, commerces…) au moyen de son propre Système interne d'Informations Aéroportuaire (SIA) et de programmes prévisionnels des vols. Enfin, il exerce sa mission d’information auprès des passagers grâce aux personnels d’accueil et d’information qui se relaient au Comptoir Information situé dans le hall Arrivées/Départs.

  • Les missions liées à l'exploitation des installations :

Le service Exploitation assure la supervision technique du bon fonctionnement des équipements nécessaires au traitement des passagers (convoyage bagages, PIF, système d'enregistrement, téléaffichage, sonorisation…) et déclenche si besoin est, les interventions nécessaires.

Il veille également au bien-être des passagers en supervisant les équipements de " confort " (climatisation/chauffage, éclairage, escalators, ascenseurs) et de service (caisses parking, distributeurs…) Il travaille en étroite collaboration avec les services de maintenance et est aidé en cela par un système de Gestion Technique Centralisée (GTC) par ordinateur, qui rapporte et signale tous les ennuis mécaniques survenant sur les installations. Enfin, le service Exploitation supervise la sécurité de l'aérogare, classée " bâtiment ERP ".

En cas d'alerte, les agents du service exploitation procèdent à la " levée de doute ", vérifiant la validité de l'alerte en moins de 5 minutes.

  • Les missions relatives à l'assistance aux compagnies aériennes :

Vis à vis des compagnies, le service Exploitation doit garantir un traitement rapide des passagers dans l'aérogare, afin de ne pas retarder les programmes de vols des appareils. Ainsi, il assure la mise à disposition des équipements pour l'embarquement et le débarquement des passagers (par passerelle ou pas bus de piste) à l'heure prévue et dans les délais impartis.

Il assiste également les Passagers à Mobilité Réduite (PMR). L'assistance PMR est effectuée pour le compte de la compagnie par l'Aéroport Enfin, il assiste les compagnies d'aviation générale, c'est-à-dire de l'aviation d'affaires, les jets privés VIP, ainsi que les avions des aéroclubs, ou même les vols militaires ou les vols à vocation sanitaire (transport d'organes, évacuations…).

Dans sa mission d’assistance aux compagnies, le service Exploitation travaille en étroite collaboration avec l’assistant aéroportuaire des compagnies aériennes Aviapartner                                      

DEPARTEMENT COMMERCIAL                           

 

Le Département Commercial a pour mission essentielle le développement des activités de l'Aéroport de Lille. Quelles soient de nature aéronautique ou extra- aéronautique.

 

  • Développement de l'offre

Dans le domaine des activités aéronautiques, le département œuvre à convaincre les compagnies aériennes d'ouvrir de nouvelles dessertes ou de renforcer leurs programmes existants au départ de l'Aéroport de Lille. Il est ainsi en contacts réguliers avec les responsables des compagnies à qui il présente les atouts d'Aéroport de Lille et les potentiels de trafic de son bassin de chalandise identifiés par des études marketing, par une analyse régulière des statistiques du trafic et par une veille concurrentielle continue. Le département mène une démarche identique auprès des Tous Opérateurs régionaux, nationaux et internationaux.

Dans le domaine des activités extra-aéronautiques, il identifie les potentialités en termes de nouveaux commerces ou services qui pourraient être proposés à l'Aéroport de Lille.

 

  • Développement de la demande

Le Département Commercial travaille à la promotion de l’offre de voyages proposés au départ de l’Aéroport de Lille. Par le biais de brochures, de publicités, par la participation aux divers Salons du Tourisme en région, et par des actions de terrain auprès des entreprises, agences de voyages, … il contribue à faire connaître ces offres au plus large public.

Le Département Commercial mène également des études de potentialités et des enquêtes de satisfaction pour identifier les axes d'amélioration et de progression des services et des commerces présents à l'Aéroport de Lille.

DEPARTEMENT TECHNIQUE / MAINTENANCE       

Le Département Technique s'articule autour des axes :

  • Travaux neufs
  • Maintenance
  • Informatique

  • Travaux Neufs

Le département Travaux Neufs a un rôle d'ingénierie pour l'Aéroport de Lille. Il définit les besoins, les ressources et les moyens préalables à la réalisation des projets, le plus souvent par appels d'offres. Il a également un rôle de supervision des travaux menés par les entreprises, jusqu'à réception des travaux.
Le champ de compétences du département travaux neufs est très vaste, allant des voiries réseaux divers, aux feux de balisage, en passant par l'aménagement d'espaces de bureaux ou la construction de bâtiments.

  • Maintenance

Le service Maintenance a pour mission de contrôler et d’entretenir en état de bon fonctionnement l'ensemble des équipements et installations gérées par l'Aéroport de Lille.
Son champ d'action est donc particulièrement étendu puisqu'il est responsable de la maintenance des équipements dits " critiques ", c'est-à-dire les équipements ayant un impact direct sur l'exploitation des vols et le traitement des passagers (convoyage des bagages, passerelles avions…), mais aussi de l'entretien des bâtiments et des équipements (parking, aérogare, hangars, clôtures, voiries, réseaux téléphonique, électrique, assainissement…).

Le service Maintenance assure également l'entretien du balisage des pistes. C'est un élément primordial pour l'activité de l'Aéroport de Lille, puisque ses pistes, accessibles 24h/24h, sont classées " catégorie 3 " c'est-à-dire qu'elles doivent permettre une approche par tous types de temps. Enfin, le service maintenance est en charge du déneigement et du déverglaçage des pistes pour une disponibilité 24h/24h des installations de l'Aéroport de Lille.

SECURITE      

La Sécurité sur l'Aéroport de Lille est un terme générique qui recouvre une grande variété de missions. Ces missions s'organisent autour de trois axes :

  • Le Service de Sauvetage et de Lutte contre les Incendies des Aéronefs (SSLIA)
  • La prévention du péril animalier (dont péril aviaire)
  • Le suivi des règles de sécurité liées aux bâtiments classés Etablissements Recevant du Public (ERP)

A l'Aéroport de Lille, cette mission est supervisée par un responsable Sécurité, qui encadre une équipe de pompiers et plusieurs agents polyvalents. Mission de Service de Sauvetage et Lutte contre les Incendies des Aéronefs (SSLIA) Cette mission est une mission déléguée par l'Etat aux services de l'Aéroport de Lille. Le SSLIA a pour fonction de :

  • Surveiller les phases d'avitaillement (ravitaillement en kérosène des appareils) avec passagers à bord
  • Traiter les pollutions accidentelles
  •  Porter les premiers secours aux personnes victimes d'incidents (cheville foulée dans un escalier, chutes, malaises, …)
  •  Opérer les missions de prévention de péril aviaire

Le service SSLIA assure ses missions 24h/24h, avec un délai d'intervention de moins de trois minutes.

A Lille, 28 agents sont affectés et installés dans un bâtiment spécifiquement construit en 2004, implanté à proximité des pistes et des installations.

 

  • Mission de prévention du péril aviaire 

La mission de prévention du péril aviaire consiste à prévenir les risques d'ingestion d'oiseaux dans les réacteurs. Une équipe procède régulièrement à la visite des pistes. Si besoin est, elle procède à l'effarouchement des volatiles à l'aide d'enregistrements sonores et/ou de cartouches détonantes.

  • Mission de suivi des règles de sécurité liées aux Etablissements Recevant du Public (ERP)

L'Etat ayant défini des règles de prévention pour les ERP, l'Aéroport de Lille contrôle le bon respect de ces règles (contraintes de résistance au feu des matériaux et éléments de construction, bon fonctionnement des moyens de secours type désenfumage, extincteurs, alarme, détection incendie, …) Pour remplir ces missions, le responsable sécurité s'appuie sur une équipe d'agents polyvalents chargés de surveiller les installations à l'aide d'un système de Gestion Technique Centralisée (GTC)*. *voir aussi rubrique exploitation

Les missions de SSLIA et de péril aviaire sont confiées à la société Securitas et supervisées par le Service Sécurité de la SOGAREL.

SURETE         

La Sûreté concerne la prévention et la protection contre les actes de malveillance et les actions illicites : attentats, prises d'otages, détournements… (à ne pas confondre avec la Sécurité qui, elle, concerne la prévention et le secours contre les divers sinistres (accidents, incendies…)

La mission de Sûreté relève de la responsabilité de l'Etat. Depuis l'année 2000, cette mission est déléguée à l'Aéroport de Lille qui agit pour le compte de l'Etat et sous sa responsabilité. La Sûreté sur l'Aéroport de Lille recouvre deux missions essentielles :

- Le contrôle au Poste d'Inspection Filtrage (PIF)

- Le Contrôle des Bagages de Soute (CBS)

Le service Sûreté de l'aéroport veille aussi à prévenir les risques d'intrusion dans la zone réservée. Il supervise également la délivrance des badges d'accès et de circulation dans les différentes zones de l'aéroport. A ce titre, il a un rôle de formateur auprès des personnes circulant sur le site (employés, prestataires, sociétés sous-traitantes, etc.)

 

  • Le contrôle au Poste d'Inspection Filtrage : P.I.F.

La mission de contrôle au PIF recouvre le contrôle des passagers ainsi que des bagages à main (bagages cabine). Le rôle des agents Inspection Filtrage est de s'assurer qu'aucun objet susceptible de nuire à la sécurité des passagers et des aéronefs ne se trouve dans les bagages ou sur les personnes. Ces contrôles s'effectuent avant l'entrée des passagers en salle d'embarquement. (voir rubrique Objets interdits en cabine dans le Menu Guide du Passager)

De nombreux efforts sont faits notamment dans l'affectation des ressources humaines et dans l'ergonomie des PIF pour fluidifier les contrôles et les rendre moins contraignants. Pour autant, ces efforts visant à réduire les durées d'attente ne font aucune concession quant au nombre de contrôles et quant à la rigueur de ces contrôles.

  • Le Contrôle des Bagages de Soute : C.B.S.

De même que les passagers et bagages à main, les bagages de soute sont eux aussi contrôlés. L'Aéroport de Lille a été l'un des premiers aéroport à mettre en place le CBS à 100%. Ainsi, les bagages sont inspectés par plusieurs machines successives ayant des technologies complémentaires et fonctionnant par rayons X, dont le but est de détecter les explosifs.     

Les missions d’inspection des passagers et de contrôle des bagages sont confiées à la société Brink’s et supervisées par le Service Sûreté de la SOGAREL